Megatokyo - relax, nous v0u5 comprenons - La queue lâche prise

  • English
  • Deutsch
  • Italiano
  • Français
  • Nederlands
  • Suomi
  • Polski
  • Norsk
  • Interlingua
  • Srpski
  • Español
  • Português (Brasil)

“La queue lâche prise”
planche #110: La queue lâche prise

storyboard

click to expand ==== panel #1
Kimiko Nanasawa: <Je suis désolée, mais est-ce que Hayasaka-san est encore là? J'ai besoin de lui parler.>
==== panel #2
Kimiko Nanasawa: <Bien sûr, la connaissant, elle est probablement déjà partie. J'aurais dû l'appeler d'abord...>
==== panel #3
Piro: <Elle est... hum... ici... elle, euh... est juste sortie un moment.>
Piro: <Elle... elle a dit qu'elle serait de retour dans une minute...>
Piro: <Je... je peux prendre un message si vous voulez.>
==== panel #6
Kimiko Nanasawa: OK... je vais... juste faire un tour en attendant qu'elle revienne...>

console

<Kyon>

Ouror

“Format”

mercredi 2004-01-07

Admirez toute l'ironie : la planche 109 expliquait le format choisi pour MegaTokyo, et une planche plus tard, zou, on passe à un format "classique"...

Ce qui n'est pas plus mal, d'ailleurs.

<WaFuSan>

Pocari Sweat

“Mais qu'est-ce qu'elle boit doudou dis donc ?”

vendredi 2003-12-12

Tout d'abord, je tiens a vous presenter mes excuses pour le titre pitoyable de ce rant. Benis sont ceux qui n'ont pas subi ce morceau du pire de la chanson francaise auquel il fait reference...

Une chose que j'apprecie particulierement dans les dessins de Fred, et que je m'amuse a chercher, sont les differents elements de la vie japonaise, a travers des lieux, des objets, des ambiances, etc...
Ici, vous avez peut-etre remarque qu'Erika boit une canette, provenant certainement d'un distributeur ( ^^ ), de Pocari, une sorte de "sport drink" tres fameuse au Japon. En fait, le nom entier est Pocari Sweat, et non, ce n'est pas de la sueur de Pocari, animal inconnu sur cette terre. Quoique, si l'on en suit l'avis de certains ( voir ici ), on peut en douter.
Alors, qu'est-ce que peut bien donc etre le Pocari ?
La reponse m'est venue cet apres-midi (je vais embrasser mon mirroir en rentrant pour me feliciter, tiens) en buvant une boisson concurrente, nommee Sarali, dont le slogan n'est autre que, je recopie de la bouteille: "the beverage that makes everiday feel sara-sara. Begin a sara-sara life. " C'est tout de suite plus clair, non ?
Non ? bon, je continue. Le japonais (la langue) regorge d'onomatopees -ou de choses s'en approchant-, qui emaillent joyeusement la conversation du japonais (la personne). Cela rend le discours plus vivant, on entends le train qui passe gotan-gotan, le coeur qui bat doki-doki, les idees qui se melangent gocha-gocha, la pluie qui tombe zaa-zaa, le meuble qui branle gata-gata, quelqu'un qui parle pera-pera. Comme vous le voyez, les onomatopees se forment en general par la repetition de deux syllabes.
Ainsi, mon dictionnaire me dit que "sara-sara" evoque un bruissement ou quelque chose qui coule. C'est cool.
"poka-poka" alors ? Ca evoque la chaleur a travers le corps, comme celle que l'on a lorsque l'on est au soleil par exemple.
Conclusion: J'ai peut-etre compris, mais ca reste etrange pour une boisson qui est supposee etre rafraichissante....

Pocari Pocari, c'est bon c'est bon

WaFuSan